Depuis plusieurs années, l'imagerie cardiovasculaire interventionnelle révolutionne le traitement de la pathologie cardiovasculaire à l'aide de matériels et de techniques sans cesse plus innovants.

Force est de constater que le cathétérisme cardiovasculaire est l'une des pratiques médicales les plus irradiantes, aussi bien pour le patient que pour l'opérateur lui-même et le personnel médical et paramédical qui l'assiste.

L'arrêté du 19 juin 2004 a fixé juin 2009 comme date limite à partir de laquelle tous les praticiens exposant leurs patients à des rayonnements ionisants doivent justifier d'une attestation de formation à la radioprotection.

Dans nos salles de cathétérisme, l'heure a sonné, depuis déjà quelque temps, d'optimiser nos pratiques en matière de radioprotection aussi bien en ce qui concerne celles des opérateurs que celles du personnel qui les assiste.

 

 

En remerciant Gilles, MERM en salle de cathé de l'hôpital Schweitzer de Colmar,  pour son implication dans cette partie du site....